Animateur.trice de Tiers-Lieux Numérique : petit bilan

Le soir du 29 août le SimplonLab a été animé par la soirée de clôture de la formation « Animateur.trice de Tiers Lieux numériques », soutenue par le programme de la ville de Paris, Paris Fabrik. Cette formation, commencée le 6 mai 2019, s’est déroulée pendant trois mois, avec une période de deux mois au SimplonLab et une période de stage pour les apprenants dans des FabLabs et Tiers Lieux du réseau.

 

Le contenu de la formation
La formation était organisée autour de deux noyaux : la fabrication numérique et la médiation/animation dans un tiers lieu/fablab. C’est ce qui se passe d’habitude dans les FabLabs, où il faut, à la fois, gérer le parc machine, donc un travail technique, mais aussi former les gens à l’utilisation des machines, les accompagner dans la réalisation de leurs projets, etc. Et puis, il y a une communauté à animer, l’accueil du public, des ateliers à concevoir et réaliser, sans oublier le côté administratif, les stocks de matériel…la liste est très longue et on demande souvent au fabmanagers d’être en mesure de tout gérer. Le développement d’une posture multitasking, qu’on retrouve souvent dans les profiles des personnes qui travaillent dans les fablabs, a été aussi au centre du programme de formation.

 

Un bilan
Les apprenants, très motivés, ont bien géré le rythme de la formation, très intense, mais les deux mois sont passés rapidement : projets individuels et collectifs, créations, animation d’ateliers, etc.
Durant la formation il avait été demandé aux apprenant.e.s de documenter leur parcours sur des sites qu’ils ont créé, à découvrir ici et .

La suite pour les apprenants
Elaine, une des apprenants en formation, a été recrutée au SimplonLab comme fabmanageuse. Deux autres apprenants continuent leur collaboration avec les FabLabs où ils ont fait leur stage ou d’autres structures et, globalement, des très bons liens se sont créés pour tout le monde. Le réseau, dans ce métier et le stage, ainsi que les visites faites pendant la formation et les intervenants externes, seront très utiles pour la suite professionnelle des apprenants. Les plus grandes difficultées rencontrées ont été liées aux emplacement géographiques des offres d’emploi (souvent trop éloignées pour les apprenant.e.s) et aux niveaux de salaires proposés.

 

Next steps ?
Pas de nouvelle formation pour le moment, mais contre on explore d’autres pistes…stay tuned !

Laisser un commentaire